Butembo: le militaire assassin d’un enfant de 7 ans écope d’une peine de mort

Butembo: le militaire assassin d’un enfant de 7 ans écope d’une peine de mort

Le tribunal militaire garnison de Butembo a condamné le caporal ECHONI ANGWI Papy à la peine de mort. Le verdict de ce procès en flagrance dans le dossier du meurtre d’un enfant de 7 ans à Butembo, est tombé ce mardi 15 novembre. C’est le lieutenant colonel magistrat PUMBULU MASUTA Michel, président du tribunal militaire de garnison de Butembo, qui a prononcé la sentence.

Ce militaire des FARDC le caporal Echoni Angwi Papy de la 31è brigade commando, était poursuivie pour 4 principales infractions: « Violation des consignes, abandon de poste, perte d’arme et homicide ». Le condamné payera également 100 millions de francs congolais, en guise de dommage et intérêt à la famille victime.

Toutefois, cet assassin a plaidé non coupable, du début à la fin de ces audiences publiques. Pour lui, c’est lorsqu’il se disputait l’arme avec un groupe des conducteurs des motos taxis, que des balles ont crédités, et causer la mort à cet enfant, et que ce n’est pas lui qui a tiré.
 » Ce sont ces motards, qui d’ailleurs ont fuit jus qu’aujourd’hui avec l’arme qui ont tiré sur l’enfant  » s’est défendu le prévenu.

Mais ces arguments n’ont pas convaincu le tribunal. Il a ainsi été condamné à mort. Cependant, la défense du prévenu n’a pas été satisfaite de ce jugement. Elle promet d’interjeter appel dans les prochaines heures.

La population qui a assisté à ce procès a été émerveillée par le jugement. Elle estime que cela va servir de leçon aux autres délinquants.

Rappelons que l’enfant victime de cette barbarie militaire, avait été abattu la soirée de samedi 12 novembre au rond point de la cathédrale. La victime répondait au nom de Muhindo Saidi Chérubin était un déplacé de guerre venu de Komanda avec ses parents. Il était âgé de seulement 07 ans.
Son inhumation est intervenu ce même mardi 15 novembre.

Ghislain Lukambo depuis Butembo

ACTUALITÉ SÉCURITÉ