Butembo : le Juriste chercheur Maître Moise KiKONDO de l’ARMAGUEDDON 2023, dévoile les résultats de ses consultations populaires et prend position

Butembo : le Juriste chercheur Maître Moise KiKONDO de l’ARMAGUEDDON 2023, dévoile les résultats de ses consultations populaires et prend position

Préoccupé par la situation sociale, politique, sécuritaire, économique, sanitaire éducationnelle,… très dégradante en RDC; le juriste chercher Maître KAKULE KIKONDO Moïse a mené durant 10 jours, des consultations populaires à Butembo.

Objectif, chercher à connaître ce que demande le peuple, face aux calamiteux vécu depuis des années, mais sans aucun secours sur tous les plans.

Ainsi, le vendredi 07 Avril 2023 le juriste chercheur a publiquement dévoilé brièvement les résultats obtenus auprès du peuple, qui est le souverain primaire.

C’était devant la presse, en direct de la radio moto Butembo-Beni.

« Durant 10 jours sans interruption, nous avons sillonné les coins et recoins de la ville de Butembo.
Nous avons rencontré, même sous la pluie, toutes les catégories des personnes, rien que pour écouter ce dont elles ont besoin dans ce pays, car le pays nous appartient tous. C’est un tableau sombre qui nous a été peint partout où nous sommes passés. Bref, le peuple demande que tout soit amélioré, le socle de tout développement étant la sécurité, a insisté la population. Elle demande que le gouvernement autorise officiellement la population à contribuer à sa propre sécurité, que l’identification des militaires aux sein des Fardc soit une urgence avant même le recensement général de la population, qu’il y est des explications autour de la présence des mai mai Nduma sans être inquiétés au Nord-Kivu… « ,
a brièvement relaté le juriste Moïse KIKONDO de l’ARMAGUEDFON 2023.

Cependant, eu égard à tout ce qui précède, le chercheur pense qu’il est maintenant curieux de constater que tous les leaders de la communauté Nande se sont quasiment fait avaler par l’Union Sacrée, c’est-à-dire par la mouvance au pouvoir.

« Cela signifie que le peuple est abandonné à son triste sort. Personne parmi ces leaders n’est plus capable de porter haut la voix du peuple, lorsque le pouvoir a failli à sa mission. Aucun de nos leaders ne pourra contrôler le gouvernement dont il est membre », fait observer Maître Moïse KIKONDO.

Ainsi, ce juriste chercheur vient de s’engager à mener sa lutte au côté du peuple, au sein de l’opposition, une opposition républicaine. Mener la lutte pour que le peuple retrouve sa quiétude et non pour que l’on soit nommé aux différents postes.

Ainsi, Moise KIKONDO de l’Armagueddon 2023 annonce très prochainement, son adhésion au sein d’une formation politique de l’opposition, dans lequel il va continuer à dénoncer et lutter pour défendre l’intérêt de la population, qui demande le retour de la paix à l’Est du pays en général, et au Nord-Kivu et Ituri en particulier.

Ghislain Lukambo

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ