Butembo: le Député Provincial Ngwali Bertrand s’insurge contre l’attaque du grand séminaire par des hommes armés

Butembo: le Député Provincial Ngwali Bertrand s’insurge contre l’attaque du grand séminaire par des hommes armés

Très préoccupé par la situation sécuritaire sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu et face aux incursions des bandits aux domiciles de certaines habitations en ville de Butembo, le Député provincial Bertrand demande aux services de défense et de sécurité et à la population de multiplier plus de vigilances pour barrer la route aux ennemis de la paix.

« Alors que la communauté du grand séminaire (séminaristes et prêtres) allait à la chapelle pour les complies ( prière avant de dormir), des hommes armés de fusils, de couteaux et de pierres ont surgit devant l’abbé spirituel et disaient qu’ils cherchaient le supérieur soit disant qu’il cache des Rwandais », rapporte le député provincial Ngwali.

D’après cet élu provincial du territoire de Beni, parmi ces malfrats il y avait un grand monsieur puis de petits avec des pierres, deux hommes avec des fusils.

« Ils ont fait le tour du séminaire, cherchant quoi piller et, effectivement, ils ont emporté des ordinateurs, des téléphones et de l’argent. Abbés et séminaristes ont fuit, chacun dans sa direction. Certains séminaristes ont réussi à sauter la clôture pour fuir », indique l’honorable Ngwali Bertrand.

Et à lui d’ajouter: « les voisins de Kiriva et de Furu ont fait des tapages: bidons, sifflets … Alors les bandits ont fuit. Jusqu’à 23h00, trois séminaristes manquaient ; ils étaient injoignables ».

Ainsi, face à cette situation, tout en déplorant cet acte barbare, le député provincial Ngwali Bertrand, dans une dépêche publiée sur les réseaux sociaux a formulé certaines recommandations:

  1. Nous déplorons, condamnons et fustigeons ce comportement incivique;
  2. Nous exigeons des enquêtes à la hauteur du professionnalisme souvent venté;

Toutefois, cet élu du peuple a remercié les populations de Kiriva et de Furu pour la solidarité manifestée. Il a salué et encouragé cet état d’éveil patriotique pris par la population de cette partie de la ville de Butembo.

« Nous remercions les forces de défense et de sécurité qui sont venues s’enquérir de la situation et nous les encourageons à désarmer les porteurs illégaux d’armes », a-t-il conclu.

Beni, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SÉCURITÉ