Butembo : l’ancien commandant ville des FARDC, l’ex major AKULEMA, a déposé sa candidature à la députation provinciale

Butembo : l’ancien commandant ville des FARDC, l’ex major AKULEMA, a déposé sa candidature à la députation provinciale

Une cartouche qui n’est pas la moindre, à la députation provinciale à Butembo. Il s’agit de l’ex major KAKULE MUHATIKANI AKULEMA, qui officialise maintenant son entrée dans la politique, afin de servir le peuple autrement.
Son dossier a été reçu dimanche 27 août, par le BRTC Butembo.

L’ancien commandant AKULEMA se dit déterminer à œuvrer pour la communauté, au sein du regroupement politique AAAVC, proche du regroupement A/B50 que préside son excellence Julien PALUKU.

« Je confirme ici, que mon dossier vient d’être bel et bien accepté par le bureau de réception et traitement des candidatures, à la CENI Butembo, comme candidat député provincial. C’est ainsi que je demande à la population de me soutenir, car je suis un homme du peuple. Tout autorité vient de Dieu, et c’est le peuple qui donne le pouvoir à l’homme. Le combat n’est pas facile, mais je suis certain qu’avec l’accompagnement de tous derrière ma candidature, nous y arriverons. Vous savez, ce pas la première fois que je vais servir le peuple. Sur le plan sécuritaire, tout le monde sait ce que nous avons fait pour la ville de Butembo. Donc, notre objectif dans cette option politique, c’est d’œuvrer pour le retour de la paix et le développement. Nous en sommes capable, si nous avons la bénédiction du peuple. Bref, je veus apporter encore ma contribution politique à l’avantage de la communauté « , a dit l’ancien commandant ville Fardc Butembo, l’ex major AKULEMA, au sortir du BRTC.

En rappelle, entre 2003 et fin 2005, c’est KAKULE MUHATIKANI AKULEMA qui était commandant ville des FARDC à Butembo, pendant que l’actuel ministre de l’industrie, son excellence Julien PALUKU, était maire de cette ville commerciale du Nord-Kivu.

Page tournée, KAKULE MUHATIKANI AKULEMA sollicite maintenant le suffrage du peuple, car ayant déjà renoncé à l’armée.

Il promet de se voir découvrir encore davantage à la députation, à l’étape de la campagne électorale.

Ghislain Lukambo

ACTUALITÉ POLITIQUE