0 3 minutes 2 ans

Des violents affrontements opposent depuis près de 2 mois, les membres du parlement debout de FURU, fief électoral du député national Crispin MBINDULE MITHONO à Butembo au Nord Kivu.

Deux camps se sont créés dans l’État major de ce député national, doublement élu à Butembo aux élections de 2011 et celles de 2018. Nos sources au sein du PDF, un groupe de pression actif dans la partie Nord de la ville, accusent des intérêts pecuniers, comme étant à la base de cette situation. Le député visiblement désavoué par une frange de la population n’aurai pas su consolider les relations en l’encadrement de ses adeptes, et honorer sa promesse a leur égard. Ainsi, pour la deuxième fois, FURU est encore scindée à deux groupes.

Le premier roule pour leur ancien mentor Crispin MBINDULE MITHONO alors que le second soutien KATEMBO TSONGO Léon suppléant de MBINDULE, qui s’est décidé de rompre le mariage avec son ancien compagnon de lutte.

Conséquence, les deux camps se livrent à la violence, et se regardent comme chien et champ. Ainsi, les jeunes pro Léon Tsongo et pro MBINDULEj s’offrent vice versa à la destruction méchante des photos et effigies de ces deux adversaires, potentiels candidats aux prochaines élections.

Pour la journée de mardi 04 octobre 2022 par exemple, une vive tenson a encore opposée les deux groupes, à la suite de l’arrestation d’un jeune pro Léon, surpris dans la nuit de lundi au mardi 04 octobre, en plein acte de destruction des photos de l’honorable MBINDULE à FURU.

Il a été maîtrisé, puis remis entre les mains des services de l’ordre. Pour revendiquer sa libération, des émeutes ont éclatés entre les supporters de Léon Tsongo et ceux de l’honorable Crispin MBINDULE MITHONO. Le camp Mbindule parle d’une manipulation pour vouloir saper la personnalité de cet élu du peuple. La police est intervenue pour rétablir de l’ordre public, en tirant en l’air pour départager les protagonistes.

Pendant ce temps, l’on rapporte l’interpellation d’au-moins 5 personnes, de deux côtés. Ainsi, le camp Tsongo Léon qui a massivement désavoué l’honorable MBINDULE, exige la libération des jeunes arrêtés de leur côté.

Ghislain Lukambo depuis Butembo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *