Butembo : cette réaction de la synergie des organisations féminines face au processus d’enrôlement des électeurs

Butembo : cette réaction de la synergie des organisations féminines face au processus d’enrôlement des électeurs

La synergie des organisations féminines de Butembo dénoncent l’anticipation de la campagne électorale par certains députés en vacance parlementaire dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Ces organisations membres de cette synergie l’ont dit dans une déclaration qui a été rendue publique, dimanche 26 février 2023.

Dans ce document, la synergie des organisations féminines de la ville de Butembo salue la poursuite du processus d’enrôlement et d’identification des électeurs. Elle appelle ceux qui traînent le pas à venir se faire enrôler vu l’importance de la carte d’électeur.

Par ailleurs, la synergie des organisations féminines dénoncent ce qu’elle appelle  » l’anticipation de la campagne électorale par certains députés.

« Certains élus nationaux ont détourné la mission reconnue à un député pendant les vacances parlementaires à des fins politiciennes. Certains politiciens ont anticipé déjà la campagne et cela dans un climat d’intolérance créant ainsi des tensions dans la ville de Butembo », peut-on lire dans cette déclaration de deux pages où les organisations féminines ont aussi fustigé la paralysie des activités économiques et éducatives qui plonge la population dans le tourment et l’incertitude dans l’éducation des enfants.

La SYOFEM condamne aussi la destruction méchante des patrimoines d’intérêt communautaire dont les cas de justice populaire.

C’est pourquoi, cette structure citoyenne appelle la population à respecter les lois de la République et les autorités établies.

La SYOFEM invite aussi à population à ne pas céder à la manipulation politicienne et aux femmes de bien vouloir conserver leurs dignités pendant les enjeux électoraux pour ne pas tomber dans l’exploitation politicienne.

 » …Les élus doivent revenir à leur mission pendant les vacances parlementaires conforment au règlement intérieure de l’assemblé nationale en RDC. Les Politiciens doivent bien lire la loi électorale et l’observer scrupuleusement afin de protéger leurs candidatures. Les autorités urbaines doivent aussi protéger la population et ses biens », note la correspondance de la synergie des organisations féminines de Butembo, qui appelle la population de cette ville à promouvoir la culture de la paix et de la cohésion sociale.

Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration de la synergie des associations féminines de la ville de Butembo:

DECLARATION DE LA SYNERGIE DES ORGANISATIONS FEMININES DE BUTEMBO

Les membres de la synergie des organisations féminines de Butembo se sont réunis de manière extraordinaire en date du 24 Février 2023 et ont passé en revue la situation sécuritaire qui prévaut en ville de Butembo et ses environs.
Au cours de la réunion il s’est révélé ce qui suit :

  • La population participe massivement et avec motivation à l’enrôlement. La SYOFEM salue cette participation active de la population de Butembo et ses environs à l’enrôlement et encourage certaines personnes qui trainent à s’enrôler à se hâter pour s’identifier et recevoir leurs cartes d’électeur vu l’importance de celle-ci,
  • Certains élus nationaux ont détourné la mission reconnue à un député pendant les vacances parlementaires à des fins politiciennes.
  • Certains politiciens ont anticipé déjà la campagne et cela dans un climat d’intolérance créant ainsi des tensions dans la ville de Butembo;
  • La paralysie des activités socioéconomiques, éducatifs… plongeant la population dans le tourment et l’incertitude dans l’éducation des enfants;
  • La destruction méchante des patrimoines d’intérêt communautaire
    Le cas des justices populaires.

Soucieux de contribuer à la stabilité de la ville de Butembo et ses environs, les membres de la SYOFEM appellent :

  1. Toute la population au respect des lois de la République et aux autorités établies;
  2. Toute la population à être vigilante et à ne pas céder à la manipulation politicienne;
  3. Toutes les femmes à bien vouloir conserver leurs dignités pendant les enjeux électoraux qui peuvent aller dans le sens de l’exploitation à des fins politiciennes;
  4. Les élus à revenir à leur mission pendant les vacances parlementaires conforment au règlement intérieure de l’assemblé nationale en RDC
  5. Les Politiciens à bien lire la loi électorale et l’observer scrupuleusement afin de protéger leurs candidatures;
  6. Les autorités urbaines à protéger la population et ses biens;
  7. Toutes les Bubolaises et Bubolais à promouvoir la culture de la paix et de la cohésion sociale.

Fait à Butembo, le 26 février 2023

LES SIGNATAIRES

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ