0 2 minutes 2 ans

Masika Mwengesyali, c’est le nom d’une femme d’environ 33 ans qui été assassinée par des inconnus dans la cellule Kavisa au quartier Katwa en commune Mususa ville de Butembo au Nord-Kivu.

Le fait remonte dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 juillet 2022 à en croire nos sources. Dans le même quartier, une énième fusillade a ciblée une fillette de 14 ans au courant de la même nuit qui poursuit les soins appropriés dans une structure sanitaire de la place.

En réaction, madame Mbambu Luvuno Dévote défenseur des droits de la femme en ville de Butembo s’inquiète de la monté vertigineuse de l’insécurité et en appelle à l’implication des autorités de l’État.

 » La recrudescence de l’insécurité s’emplifie en vitesse de croisière en ville de Butembo. Une nuit ne passe sans que la population locale soit inquiétée par des porteurs illégaux d’armes blanches et à feu, des actes ignobles que nous condamnons fermement en demandant à nos autorités compétentes chacune avec son titre officiel à s’impliquer dans la sécurisation de la population « , a recommandé madame Mbambu Luvuno Dévote à Kivuactualités.com.

Georges Kizito depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *