Butembo: accompagné par AFREWATCH, le club des ambassadeurs Mwangaza initie un plaidoyer non violent pour l’accès facile à l’électricité

Butembo: accompagné par AFREWATCH, le club des ambassadeurs Mwangaza initie un plaidoyer non violent pour l’accès facile à l’électricité

Ayant vue le jour en décembre 2022, les membres du « Club des ambassadeurs Mwangaza », un regroupement de consommateurs de l’électricité en ville de Butembo, viennent de recevoir ce 13 février 2023, à Butembo, sous la facilitation de AFREWATCH, une formation en matière de documentation, rapportage et plaidoyer non violent, dans le cadre de leur objectif de remonter auprès des décideurs, les défis observés empêchant l’accès à une électricité permanente et de qualité, ce qui est encore un cheval de bataille en ville de Butembo.

Les membres dudit club sont des jeunes étudiants ainsi que certains entrepreneurs responsables des petites et moyennes entreprises de Butembo, consommateurs de l’électricité fournie par l’entreprise Énergie du Nord Kivu, (ENK), produite jusqu’à ces jours par la Centrale hydroélectrique de IVUGHA.

A l’issue de la formation, les participants ont rédigé une note de plaidoyer adressée à l’autorité de régulation du secteur de l’électricité, conformément à l’article 98 de la loi n°14/011 du 17 juin 2014 relative au secteur de l’électricité.

Notre demande à cette autorité compétente est de bien vouloir user de son expertise et de trouver solution au non accès à l’électricité de qualité en ville de Butembo.
Après expédition de ladite correspondance, une délégation des membres du club ainsi que la représentante de AFREWATCH, ont été voir le Maire de la ville de Butembo, lui déposant la copie lui réservée, tout en lui faisant part des faits observés ce dernier temps, de suite des coupures prolongées de l’électricité en ville de Butembo.

Des échanges chaleureux et fructueux ont révélé par le Commissaire supérieur principal Mowa Aeki Tely Roger, le contenu de son entretien avec le Directeur de ENK autour de la question de coupures prolongées, que la saison de sècheresse impose la diminution de la quantité de l’eau de la rivière IVUGHA, raison pour laquelle, ce dernier temps, la quantité de l’eau ne parvient pas à faire tourner tous les appareils pour produire une quantité suffisante devant alimenter les consommateurs selon la demande.

Dans son rôle, de garant de la protection des droits des consommateurs tout comme les droits du fournisseur, comme l’église au milieu du village, le Maire de Ville a, à la fin de l’entrentien avec la délégation du Club, estimé que les mêmes échanges se poursuivent avec le Directeur de ENK, qu’il a appelé séance tenante, lui présentant le Club et lui recondamnant de recevoir la délégation, chose qui a été faite.

Reçu par Monsieur Antony, Directeur des opérations de ENK, la délégation a eu le privilège d’avoir des explications autour du désagrément observé depuis près de 6 mois.

Selon le Directeur, « ces coupures prolongés sont volontaires à ENK car étant dues aux travaux intenses d’interconnexion entre la centrale de Ivugha et celle de Thalihya ( en cours de construction) et prendront encore un peu plus de temps, jusqu’au mois d’avril 2023. Pour ce qui est des coupures de courte durée, (30 minutes par exemple) celles – ci sont involontaires et sont dues aux sabotages par des personnes mal intentionnées, et font déjà objet d’une procédure judiciaire où ENK a porté plainte contre inconnu », a expliqué Anthony à la délégation des membres du club des ambassadeurs Mwangaza.

De part toutes ces explications, la délégation n’a pas cachée son indignation, vis-à-vis de la faible communication qui dénote la sous information des consommateurs, et qui entraine pour ce fait, l’endommagement des leurs appareils électroménagers ainsi que leurs produits de commerce (pour les petites et moyennes entreprises), aggravant ainsi la misère de la population, en plus de l’insécurité dans la zone.

Avant de clore les entretiens, les membres du Club Mwangaza, ont recommandé tant au Maire de la ville qu’au Directeur de ENK, de bien vouloir améliorer la qualité de la communication devant permettre l’accès à l’information par toutes les couches sociales, consommateurs de l’électricité de ENK, qui sont des partenaires avec le l’entreprise fournisseur, ayant des droits à respecter, et pour le cas présent, le droit à l’information en temps utile, pouvant permettre la prise des précautions efficaces et adéquates en vue d’échapper tant soit peu, aux pertes énormes des biens et produits, réduisant à la pauvreté et parfois aux pertes des vies humaines au sein des hôpitaux de la place.

En fin, il a été promis par le Directeur de ENK, qu’une visite des installation de la centrale Talihya en cours de construction, sera organisée en faveur des membres du Club Mwangaza, ville de Butembo, chose attendue par cette dernière.

Ghislain Lukambo depuis Butembo

ACTUALITÉ