Butembo : 3 civils tués en l’intervalle de 3 jours s’en est trop, s’inquiète madame Mbambu Dévote qui déplore la léthargie des services de sécurité

Butembo : 3 civils tués en l’intervalle de 3 jours s’en est trop, s’inquiète madame Mbambu Dévote qui déplore la léthargie des services de sécurité

La ville de Butembo et ses environs restent confronté à une insécurité qui ne dit presque pas son nom.

Des rumeurs faisant étant des menaces qui pèsent sur cette ville commerciale circulent toujours et encore.
C’est madame Mbambu Luvuno Dévote qui alerte les autorités légalement établies par rapport à cet état de chose.

« Depuis un certain temps, ils circulent sur les réseaux sociaux des rumeurs faisant état de l’existance des bruits des bottes aux alentours de Butembo », a-t-elle alerté.

Cette actrice des droits de la femme s’inquiète que des vies des civils soient régulièrement fauchées en dépit des alertes adressées à ceux qui sont appelé à les protéger.

« Malheureusement, il s’observe le mutisme des autorités qui sont sensées maîtriser la question sécuritaire des entités sous leur gestion », a-t-elle poursuivie.

À elle de révéler le nombre des personnes tuées en cet intervalle:

« Du 03 juillet au 05 juillet 2022, les statistiques des décès dûs à l’insécurité grandissante s’élèvent déjà à trois civiles tués en ville de Butembo. Ceci inquiète la population Bubolaise. La détérioration de la situation sécuritaire en ville de Butembo s’inscrirait dans le cadre de la reprise des agissements des forces négatives », a-t-elle révélée avant d’inviter les services habilités à diligenter des enquêtes pour identifier les auteurs de ces actes barbares.

« Consterné par la violence contre les civils innocents en ville de Butembo et ses environs, nous appelons les autorités locales et nationales à ouvrir des enquêtes sur les violences qui affectent la ville de Butembo et ses environs. Nous appelons les autorités tant locales que nationales à renforcer la sécurité dela population et de ses biens afin d’apaiser la population qui vit la peur au ventre vu ces cas d’insécurité grandissante à la base des tueries des paisibles citoyens. À la population, de bien vouloir collaborer avec les forces de sécurité et de défense pendant ce moment d’insécurité grandissante en dénonçant tout cas suspect auprès des services spécialisés », conclut-elle.

La ville de Butembo fait face, depuis un certain temps, à une criminalité urbaine caractérisée par l’assassinat des civils, soit par arme à feu ou poignard ainsi que le pillage des biens de la population civile.

Philémon Kachelewa depuis Beni

ACTUALITÉ SÉCURITÉ