Bornage des espaces publics à Beni : le maire honoraire et député provincial, Mufunza Bayengo cité dans le présumé dossier de spoliation du stade des jeunes de Masiani IPAC

Bornage des espaces publics à Beni : le maire honoraire et député provincial, Mufunza Bayengo cité dans le présumé dossier de spoliation du stade des jeunes de Masiani IPAC

Le maire honoraire de la ville de Beni et député provincial, Mufunza Bayengo Ghislain a été cité par plusieurs habitants de la cellule Masiani, quartier Boikene ( commune de Mulekera) comme le principal auteur présumé de la spoliation du stade des jeunes se trouvant dans l’ancienne concession IPAC.

Certains notables et jeunes locaux ont annoncé cette révélation au maire MUTEBA Kashale Narcisse et au conservateur des titres immobiliers, Mbimbe Mbowa ainsi qu’au chef de la division du cadastre, Jospin Musondivwa, lors de la descente effectuée, lundi 20 février 2023, à Masiani dans le cadre du bornage du stade des jeunes.

Selon certains témoignages, cet espace public de 120 sur 90 mètres réservé à la jeunesse avait été vendu par le maire honoraire, Mufunza Bayengo pendant sa gouvernance.

L’ex autorité urbaine aurait ainsi spolié ce terrain de football en utilisant la ruse.

« C’est notre stade public qui nous avait été donné dans la concession IPAC par les autorités du KML mais nous avions été surpris comment le maire honoraire Mufunza Bayengo avait vendu cet espace public après un mécontentement de la population. C’est l’ex maire Mufunza Bayengo qui avait spolié cet espace, nous étions opposés à l’époque à cette décision. Il voulait nous compenser avec un autre espace vers le cimetière de Masiani, malheureusement cet espace appartenait à un particulier… », a expliqué un ancien joueur qui a presté pendant beaucoup d’années dans le stade des jeunes de Masiani IPAC.

Après avoir constaté la spoliation du stade précité, le maire Muteba Kashale Narcisse a instruit les services du cadastre à borner cet espace public afin de le protéger contre les velléités.

Pour l’autorité urbaine, les personnes citées dans ce dossier et les occupants de cet espace doivent être interpellés par la justice.

« Nous sommes entrain de faire un travail qui consiste à répertorier tous les espaces publics et borner ceux-ci afin de les protéger. Nous avons borné le grand marché de Kilokwa, le stade de Masiani jadis spolié et l’abattoir de Masiani. Tous ceux qui vont se sentir lésé ils doivent saisir la justice pour s’expliquer mais aussi la justice va interpeler ceux qui seront cités dans ce dossier… », a expliqué le maire de Beni, Muteba Kashale Narcisse qui dit avoir été accusé faussement comme le principal spoliateur des espaces publics.

Pour rappel, sur instruction du maire Muteba Kashale Narcisse, les services du cadastre ont borné, lundi 20 février 2023, le marché Public de Kilokwa, le stade des jeunes de Masiani et l’abattoir public.

Cette action de l’autorité urbaine vise à protéger les espaces publics.

Rédaction

ACTUALITÉ POLITIQUE