Beni: voici la réaction du député Mathe Matthieu après l’embuscade tendue aux usagers de la route Oicha-Eringeti par les ADF

Beni: voici la réaction du député Mathe Matthieu après l’embuscade tendue aux usagers de la route Oicha-Eringeti par les ADF

Aussitôt alerté sur l’embuscade tendue aux usagers de la route Oicha-Eringeti en groupement Bambuba-Kisiki dans le secteur de Beni-Mbau la matinée du mardi 15 Mars 2022 par les rebelles de forces démocratiques et alliés(ADF), le député national Kambale Mathe Matthieu s’est déployé sur le lieu de l’incident.

Là bas, l’élu du territoire de Beni au Nord-Kivu est allé s’imprégner des dégâts occasionnés par les terroristes ADF. Sur place, ce membre de l’Assemblée nationale a constaté l’incendie de deux motos appartenant aux compatriotes qui se sont sauvé de justesse lors de la traversée de ces sanguinaires. Se mettant dans la vraie peau des victimes de l’activisme de ces rebelles, Mathe Matthieu leur adressé un message de condoléances et leur a demandé de demeurer dans l’étroite collaboration avec les services de défense et de sécurité pour éradiquer la rébellion ADF devenue phénoménale. Il a, à l’occasion même, réaffirmé sa détermination de continuer à défendre les intérêts de ses électeurs en dépit de ce qui leur arrive presque quotidiennement.

« Nous sommes très déterminés et engagé pour défendre la population malgré les incidents malheureux qui nous arrivent chaque jour », a réaffirmé l’élu du territoire de Beni précisant au passage n’avoir vu aucun corps du combattant sur le lieu du drame comme l’a remporté le parte parole des opérations Sokola1. Il a ainsi invité les responsables militaires d’éviter de véhiculer des contrevérités dans le but ultime de plaire leurs hiérarchies.

Kambale Mathe Matthieu est l’un des rares députés nationaux qui passent la totalité de leurs vacances parlementaires dans leurs circonscriptions électorales respectives. Jusque mardi 15 Mars, jour de la rentrée parlementaire, il se retrouve toujours à côté de ses électeurs du territoire de Beni en attendant de plier ses valises pour la reprise de ses activités parlementaires à l’hémicycle au courant de la semaine en cours.

En effet, les rebelles de forces démocratiques et alliés(ADF) ont traversés, la matinée du mardi 15 Mars, la route nationale numéro4 de l’Est vers l’ouest. Lors de leur passage, ils ont incendié deux motos de paisibles citoyens.

L’information a été confirmée par le porte-parole du Secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord, le Capitaine Antony Mualushayi qui a précisé aussi que: « traqués sur tout les fronts, les terroristes ADF/MTM ne sont plus stables sur un même endroit ». Il a en outre confirmé la « neutralisation de deux combattants de cette rébellion ».

Et d’ajouter que « la poursuite s’est poursuivie et que toutes les dispositions sécuritaires ont été mises en place pour assurer la protection des cultivateurs dans cette partie ».

Pour rappel, environ (60) civils ont été massacrés par les ADF, la nuit du vendredi 12 au samedi 13 mars 2022, à Mambumembume et environs, à la limite du Nord-Kivu et de l’Ituri, deux provinces sous régime d’exception de l’État de siège instauré en juin 2021 par le chef de l’État Congolais Félix Antoine Tshisekedi.

Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SÉCURITÉ