0 3 minutes 2 ans

Le Général de brigade, commandant des opérations militaires du secteur Sokola 1 dans le Grand Nord, Kasongo Maloba a pris officiellement ses fonctions samedi 23 Avril dernier lors de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur, Mputela Ngolito Bertin, rappelé à Kinshasa.

Après la passation des témoins, le nouvel chef des opérations a rassuré de la traque des groupes rebelles qui écument la partie Est du pays.

À la population, le Général de brigade Kasongo Maloba l’a appelé à une étroite collaboration avec l’armée.

Ladite cérémonie s’est déroulée au bureau de l’État major général des opérations Sokola1 à Béni Paida, dans la ville de Béni. Elle a connue la présence du Gouverneur militaire de la province de Nord-Kivu, le lieutenant général Ndima Constant et du coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF.

Tout en remerciant l’ancien commandant des opérations Sokola1, le général de brigade MPUTELA NKOLITO Bertin pour les efforts fournis pendant quelques mois passés à la tête des opérations, le citoyen congolais Joël Kasongo a adressé quelques propositions au nouveau commandant, le général de brigade Kasongo qui est venu de la province de l’Ituri.

Ce fils de Beni pense que le général de brigade Kasongo pourrait accentuer la pression sur les groupes armés locaux et étrangers qui s’attaquent à la paisible population.

« Cet accalmie qui se vit en ville de Beni doit être sauvegarder. C’est dans ce même rythme de la ville que le nouveau homme fort des opérations Sokola1 devrait travailler en territoire de Beni à général et à particulier dans le secteur de Beni Mbau et celui de Rwenzori où les ADF tuent les civils. La population est déterminée à soutenir son armée pour le retour de la paix. Ainsi, les autorités militaires devraient toujours se rapprocher de cette population qui a longtemps souffert par les atrocités des ennemis de la paix et du développement », a indiqué Joël Kasongo.

Précisons que, le secteur opérationnel Sokola1 s’étend sur la ville et territoire de Beni ainsi que la ville de Butembo et le territoire de Lubéro.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *