Beni : Très consterné, le député Bertrand Ngwali compatit avec les familles biologiques et ecclésiastique des chantres noyés dans les eaux du lac Édouard

Beni : Très consterné, le député Bertrand Ngwali compatit avec les familles biologiques et ecclésiastique des chantres noyés dans les eaux du lac Édouard

C’est larmes aux yeux que le député provincial du Nord-Kivu Bertrand Ngwali a appris la nouvelle de noyade de la pirogue à bord de laquelle se trouvaient les chantres de la chorale « Upendo » de l’église protestante CBCA de la cité lacustre de Kyavinyonge. Via un message rendu public à la suite de cette circonstance, l’élu du territoire de Beni a exprimé sa profonde consternation pour le décès de 21 sur les 25 chantres qui voyageaient à bord de cette pirogue.

« C’est avec consternation que nous venons d’apprendre la mort par naufrage de 21 chantres de la chorale Upendo, de la CBCA Kyavinyonge alors qu’ils se dirigeaient à Kisaka pour proclamer la gloire de Dieu créateur, maître des temps et des circonstances », s’est-il désolé.

Digne fils de la Chefferie des Bashu, Honorable Bertrand Ngwali adresse son message des sincères condoléances aux familles biologiques et ecclésiastique des victimes de cet incident. Il implore la grâce de Dieu pour la consolation de toutes les familles des âmes fauchées dans cette noyade.

« Nous partageons cette douleur et adressons nos condoléances chrétiennes au représentant légal de la CBCA, au pasteur surveillant du poste Vayana, au Pasteur responsable de la CBCA Kyavinyonge, aux familles, amis et connaissances des illustres disparus et à toute la population de Beni-territoire qui, depuis belle lurette, traverse des monstruausités innommables. Que le seigneur, qui donne et qui reprend, puisse donner consolation à nous tous », a dit ce membre de l’Assemblée provinciale en congé du Nord-Kivu.

En effet, selon le confrère Serge Mulimani du site rtr.net, une pirogue à bord de laquelle des chantres de la chorale « Upendo » de l’église protestante (CBCA) de la cité lacustre de Kyavinyonge située dans la chefferie des Bashu en territoire de Beni au Nord-Kivu s’est noyée dans les eaux du lac Édouard ce vendredi 23 décembre 2022.

Selon les premières informations recueillies sur place par notre confrère, une vingtaine de chantres de cette chorale se trouvaient dans cette barque en partance pour Kisaka, un village lacustre situé dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Les mêmes sources font savoir que ces chantres étaient en expédition dans ce village pour une mission pastoro-évengeliqe.

Provisoirement, des sources concordantes contactées sur place avancent un bilan de quinze (15) personnes mortes.

L’équipe de sauvetage est toujours en pied d’œuvre pour repêcher les corps des eaux et les éventuels survivants.

Beni, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ