Beni : Noëlla Nzala soutient la vision de Jonas Kasimba par son adhésion dans l’ACDIP

Beni : Noëlla Nzala soutient la vision de Jonas Kasimba par son adhésion dans l’ACDIP

Après 11 années de militantisme au sein du BUREC, Noëlla Nzala Maghundu a finalement décidé de rejoindre le parti politique ACDIP dirigé par Jonas KASIMBA.

Jusqu’au soir de mardi, Noëlla Nzala occupait le poste de Porte-parole adjointe du BUREC ville de BENI, Porte-parole adjointe du Mouvement Rien Sans les Femmes et Point focal du Groupe de dialogue Les Médiateurs. Son parcours politique est marqué par son mandat de Présidente de la Ligue des Femmes de la Majorité présidentielle-Ville de BENI de 2016 à 2017.

Noëlla est une militante très active au sein des organisations féminines. Elle poursuit également ses études de Droit privé judiciaire à l’université Anglicane de l’Afrique Centrale-BENI. Son engagement dans les causes sociales et son intérêt pour les questions juridiques renforcent son leadership dans le domaine de l’activisme politique.

Le choix de Noëlla Nzala de rejoindre ACIDIP et de soutenir la vision de Jonas KASIMBA est une étape importante dans sa carrière militante. ACDIP est connue pour son engagement en faveur du développement intégral et participatif, en mettant l’accent sur les actions citoyennes. La vision de Jonas Kasimba correspond parfaitement aux aspirations de Madame Noëlla Nzala, qui cherche à œuvrer activement pour un changement positif dans sa communauté.

La décision de Noëlla de quitter le BUREC et de rejoindre ACDIP est également motivée par sa conviction que cette nouvelle organisation offre une plateforme plus adaptée pour défendre et promouvoir les droits des femmes et la participation citoyenne dans la prise de décision.

Noëlla Nzala se prépare désormais à apporter sa contribution au sein d’ACDIP en mettant à profit ses compétences et son expérience acquises au fil de sa carrière militante. Elle est convaincue que ce nouveau départ sera une occasion pour elle de s’investir davantage dans la défense des droits des femmes et de contribuer activement au développement de sa communauté.

En poursuivant ses études en droit privé judiciaire, Noëlla renforce ses connaissances juridiques, ce qui lui permettra d’être plus efficace dans la défense des droits des femmes et de la justice sociale au sein d’ACDIP.

Noëlla Nzala Maghundu est donc prête à relever de nouveaux défis au sein d’ACDIP, aux côtés de Jonas KASIMBA et de toute l’équipe engagée pour un développement intégral et participatif. Son engagement et sa détermination continueront à inspirer d’autres militants dans leur quête d’un changement positif dans la société.

CELLULE DE COMMUNICATION JOKAS

ACTUALITÉ POLITIQUE