Beni: l’honorable Bertrand Ngwali appelle à la cohésion pour aboutir à la paix

Beni: l’honorable Bertrand Ngwali appelle à la cohésion pour aboutir à la paix

Face à des polémiques au tour des partis politiques qui se vissent à la veille des élections de décembre prochain, le député provincial Bertrand Ngwali appelle les Nord-Kivuciens à la cohésion sociale pour aboutir à la paix longtemps cherchée à Beni, province du Nord-Kivu en l’Est de la RDC.

« Depuis un certain temps, il existe sur le terrain un débat sur mon appartenance politique actuelle. Là ne devrait pas être la préoccupation majeure des patriotes congolais car la priorité est plutôt autre chose: vivre heureux sur la terre de nos ancêtres. En effet, en tant que député provincial, j’ai mis le peuple Nord-Kivutien au centre de toutes mes préoccupations : nous devons tout faire pour que la terre de nos ancêtres soit un oasis de paix, où il fait beau vivre », a-t-il indiqué.

Ce représentant du peuple affirme que la plupart de partis politiques de la RDC, prônent le social de la population. Il pense que la population ne devrait pas se perdre dans des débats au tour des partis politiques car, à l’en croire, tous disent travailler sur le social, le développement et la paix au pays.

« Tenez, la RDC compte maintenant environ 1000 partis politiques et, la quasi-totalité, prône la même idéologie : la sociale démocratie. En principe, tous ces partis peuvent être fusionnés en un seul parti politique. Ceci détournerait la curiosité de beaucoup du débat sur les partis politiques« , a dit l’honorable Bertrand Ngwali.

Pour ce parlementaire proche de la population, les efforts doivent être mis ensemble pour arriver au bien-être du peuple congolais et surtout la restauration de la paix dans des zones secouées par l’insécurité dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

« Ce qui importe pour l’instant c’est que nous nous mettions réellement au travail pour servir et bâtir notre nation qui a plutôt besoin du praxis pour son décollage. Je vous exhorte donc de rester sereins et de poursuivre sans relâche le travail qui, seul, peut contribuer au rétablissement de la paix, de l’ordre constitutionnel et de la sécurité de tous ordres », a-t-il ajouté.

« Quiconque vous distrait par le débat sur les partis politiques, ne vous aide pas à mettre la main à la charrue » conclue le député provincial Bertrand Ngwali.

Beni, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ POLITIQUE