Beni : les démarches parlementaires du député Kyambi Désiré saluées par un dignitaire de la jeunesse (Enquête)

Beni : les démarches parlementaires du député Kyambi Désiré saluées par un dignitaire de la jeunesse (Enquête)

Il s’agit de John Twamba, conseiller technique du parlement des jeunes de la ville de Beni. Cette reconnaissance arrive après celle de Moïse Malikidogo, Président de la société civile en commune de Mulekera, l’année dernière.

A l’en croire, le député provincial en repos Lukumbuka Kyambi Désiré, est l’un des bons parlementaires que la ville de Beni a connu au niveau provincial. Il mérite de nouveau la confiance de la population aux élections qui s’annoncent.

Deux fois élu député provincial en ville de Beni et sa détermination à défendre l’intérêt de ses électeurs, voilà ce qui a motivé le conseiller technique du parlement des jeunes à venter les mérites de l’honorable Kyambi Lukumbuka Désiré.

« L’honorable Kyambi Désiré travaille d’une manière exceptionnelle, ce qui fait de lui un homme proche de sa base, malgré cette période de l’état de siège. Toujours aguerris sur plusieurs fronts, celui qu’on surnomme en ville de Beni « bon samaritain » ne cherche que l’intérêt de sa base », a fait savoir John Twamba, conseiller technique du parlement des jeunes.

Dans ce qu’il appelle résultats de son enquête, John Tamba affirme que, grâce aux démarches parlementaires du double élu à la députation provinciale en ville de Beni, les infrastructures suivantes ont été construites:

La construction du pont Malepe, appelé pont Kabila, pont Kamukopi, pont Kilokwa, pont Kaliva, pont Alpha, la construction des centres de santé dont le centre de santé Tuungane de Boikene et plusieurs autres.

« Grâce à ses démarches parlementaires, le tronçon Enra-Matongé a été asphalté et la route Beni-Sayo via Mapemba a été entretenue. A cela s’ajoute des bourses d’études octroyées à certains fils de Beni, sans oublier des multiples assistances apportées à la population en terme d’actions humanitaires et philosophiques », ajoute-t-il.

La rédaction

ACTUALITÉ POLITIQUE