Beni : le tribunal militaire en foraine pour statuer sur les cas des violences sexuelles à Cantine

Beni : le tribunal militaire en foraine pour statuer sur les cas des violences sexuelles à Cantine

Le Tribunal militaire garnison de BENI a démarré, depuis lundi 26 septembre 2022 à Cantine, avec l’instruction des différents dossiers relatifs au cas de violences sexuelles pour la plus part enregistrés en chefferie de Baswagha Madiwe.

15 dossiers dont 14 cas de violences sexuelles et 1 de meurtre seront examinés par le tribunal qui siège en foraine.

Le lundi, première journée de ces audiences, le tribunal avait identifié les prévenus, et s’en est suivi l’instruction en fond de toutes les causes.

C’est l’ONG SOFEPADI, la solidarité féminine pour la paix et le développement intégral qui appuie en logistique la tenue de ces audiences.

Pour Maître Rhola Simone consultante juriste à la SOFEPADI/Beni, la tenue de ces procès va faciliter le rapprochement de la justice aux justiciables.

« Les audiences se tiennent à CANTINE pour rapprocher la justice aux justiciables, mais aussi dans le but de sensibiliser la communauté locale sur la lutte contre les violences sexuelles et les violences basées sur le genre », a fait savoir Maître Rhola Simone consultante juriste à la SOFEPADI/Béni.

Ces audiences foraines vont durer 8 jours à dater du 26 septembre 2022. Les différentes sentences sont attendues le lundi 3 septembre 2022.

Destin kadembi depuis Beni

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ