Beni : le Député Alain Siwako saisi ENK pour l’électrification de Mangina et Kyatsaba

Beni : le Député Alain Siwako saisi ENK pour l’électrification de Mangina et Kyatsaba

Le Député Provincial du Nord-Kivu Alain Siwako adressé, lundi 07 août courant, une lettre de plaidoyer au Directeur de la Société d’énergie du Nord-Kivu, ENK. À travers ce document destiné au Directeur Général de cette société, l’élu du territoire de Beni à relayé le besoin ressenti par les populations de la commune rurale de Mangina et de l’agglomération de Kyatsaba, celui d’être desservi en énergie électrique.

Dans sa lettre où il a commencé par remercier les responsables de la société ENK pour avoir prêter oreille attentive aux cris de détresse des populations des villes de Butembo et Beni, Alain Siwako assure porter haut les doléances de ses électeurs de Mangina et Kyatsaba de pouvoir bénéficier d’une quantité importante d’énergie pour booster le développement au niveau local. Pour être pratique, ce fils de Beni a révélé qu’avec 500 Kilowatts, le besoin en énergie de ces deux entités sera répondu.

« En effet, vous remerciant de votre attachement aux revendications de la population par rapport à la desserte en énergie électrique dans les villes de Butembo et Beni, je vien auprès de vous vous présenter les doléances de la population de la commune rurale de Mangina et celle du Kyatsaba en territoire de Beni afin de pouvoir ère desservi en énergie électrique en une quantité de plus au moins 500 Kilowatts pour booster le développement de ces entités sus-évoquées mais aussi créer des emplois aux jeunes entrepreneurs », peut-on lire dans la lettre du député Alain Siwako adressée au Directeur Général de la société ENK.

En rappel, la société ENK a, pendant quelques mois, fait face à une énorme difficulté liée aux coupures intempestives du courant électrique. D’importants dégâts liés à ces délestages étaient entrain d’être déploré. Ce qui l’a attiré la colère de la majorité de ses abonnés qui se plaignaient des conséquences y afférentes.

Toujours près de ses abonnés, ENK a mis les bouchons doubles et a pu accélérer les travaux de construction de la centrale énergétique de Talihya à Butembo. Ce qui fait que depuis près de deux semaines les populations de villes de Butembo et Beni sont désormais desservi en énergie électrique plus stable et de bonne qualité qu’au par avant.

Beni, Philémon Kachelewa

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ