Beni: « L’attaque terroriste à la bombe de Kasindi est une preuve que l’ennemi n’a pas tarie en stratégies meurtrières contre population » ( Hon. Mbenze Yotama)

Beni: « L’attaque terroriste à la bombe de Kasindi est une preuve que l’ennemi n’a pas tarie en stratégies meurtrières contre population » ( Hon. Mbenze Yotama)

L’attentat terroriste de Kasindi dimanche 15 janvier 2923 en territoire de Beni, prouve que l’ennemi continue à penser des stratégies pour massacrer la population. Le cas de Kasindi doit être un signal fort pour l’autorité ayant la sécurité dans ses attributions, afin de penser aussi des nouvelles stratégies de protection des civils contre cette nouvelle forme d’extermination massive qu’utilisent les terroristes. Et ce, surtout en cette veille des opérations d’enrôlement des électeurs, qui sera bientôt lancé en province du Nord-Kivu.

Voilà à substance la réflexion de l’Honorable défenseur des droits humains Maître Mbenze Yotama, au 3ème jour après l’attaque à la bombe de Kasindi-Lubiriha.

L’élu provincial de la ville de Butembo se dit consterné suite à cette attaque terroriste, qui a endeuillé plusieurs familles ainsi que la communauté protestante de la CEPAC, en occasionnant la mort d’une dizaine des personnes et plusieurs blessés.

Le député provincial Mbenze Yotama en sa qualité d’activiste des droits de l’homme, rappelle à l’autorité le caractère sacré de la vie de l’homme, et que par conséquent elle mérite une protection permanente.

Les services de sécurité doivent déjà parer à toute éventualité, lors des attroupements et engouements des personnes qui seront observés dans les centres d’enrôlement au Nord-Kivu, ainsi que dans les autres provinces.

Mbenze Yotama présente ses condoléances et compassion à la CEPAC ainsi qu’aux différentes familles biologiques des illustres disparus, innocemment abattues par les méchants.

Ghislain Lukambo depuis Butembo

ACTUALITÉ SÉCURITÉ