Beni: la société civile de Lume et Bulongo félicite la population pour le respect de deux journées ville morte

Beni: la société civile de Lume et Bulongo félicite la population pour le respect de deux journées ville morte

Les deux journées ville morte décrétées par la société civile forces vives noyaux de Bulongo, Lume et du secteur Ruwenzori se sont achevées vendredi 15 juillet 2022.

En commune de Bulongo, pendant cette deuxième et dernière journée ville morte, toutes les activités ont été de nouveau paralysées. Les boutiques, kiosques, stations de vente carburant et tout autre point de vente sont restés fermés. Seuls quelques restaurants et officines pharmaceutiques ont fonctionné.

La tripartite des noyaux de la société civile des entités précitées, se félicite du respect par la population de ces deux journées sans activités.

À l’issue de cette action de désapprobation de l’insécurité, l’une des recommandations formulées par la société civile était le remplacement des unités qui ont montré leur limite dans la protection des civils et de leurs biens.
Recommandation qui a commencé à produire ses effets depuis jeudi 14 juillet en commune de Bulongo avec le relèvement des militaires FARDC du passant carottes vers Paida en ville de Beni, pour les uns ainsi que Mangina et Butembo pour les autres.

Notons qu’une forte base de l’armée ougandaise UPDF est désormais installée en commune de Bulongo et 3 Chars de combat de cette armée sous le guide de Muhozi Kainerugaba sont arrivés à Kalembo près de Bulongo. Ce, pour les opérations militaires sérieuses, renseignent les sources concordantes.

David Akilimali

ACTUALITÉ SÉCURITÉ