Beni : la Fondation Ally Musavuli au chevet des femmes enceintes qui vont accoucher entre le 15 septembre et le 15 octobre

Beni : la Fondation Ally Musavuli au chevet des femmes enceintes qui vont accoucher entre le 15 septembre et le 15 octobre

La fondation Ally Musavuli, une structure philanthropique a annoncé mardi, 13 septembre 2022, qu’elle va prendre en charge les factures de maternité des femmes qui vont accoucher entre le 15 septembre et le 15 octobre, au centre de santé de Ngadi, en commune de Rwenzori, en ville de Beni au Nord-Kivu.

Cet acte de générosité qui sera posé par la fondation Ally Musavuli du notable Ally Musavuli s’inscrit en marge de la commémoration du 8e triste anniversaire du début de massage en ville de Beni.

Selon madame Amina Francine Musavuli, responsable de la fondation Ally Musavuli au Nord-Kivu, sa structure va honorer les factures de maternité des femmes qui vont accoucher entre le 15 septembre et le 15 octobre 2022, au centre de Ngadi.

A travers cette action sociale, la fondation Ally Musavuli voudrait accompagner les femmes enceintes qui éprouvent des difficultés pour honorer leurs factures de maternité.

« Nous voulons redonner espoir, sourire et vitalité aux familles qui éprouvent des difficultés d’honorer leurs factures de maternité », a expliqué madame Amina Francine Musavuli, responsable de la fondation Ally Musavuli au Nord-Kivu.

Selon elle, le centre de santé de Ngadi a été choisi par la fondation Ally Musavuli parce que le premier massacre des dizaines des civils en pleine ville de BENI avait été enregistré près cette entité à Kadou, le 15 octobre 2016.

Le week-end dernier ( nldr 9 octobre 2022), la fondation Ally Musavuli a assisté plusieurs enfants dont des orphelins à Beni et GOMA. Ces derniers avaient été doté des fournitures scolaires et des habits pour assurer leur bonne rentrée scolaire.

La fondation ne pose pas ses actions pour des fins politiques mais humanitaires précise madame Amina Francine Musavuli.

Jonathan Kataliko

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ