Beni: hausse des prix de la déclaration des véhicules à l’importation, le député provincial Magezi Celse rencontre le Sous Directeur de la DGDA

Beni: hausse des prix de la déclaration des véhicules à l’importation, le député provincial Magezi Celse rencontre le Sous Directeur de la DGDA

Le député provincial Muhindo Magezi Celse a rencontré le sous directeur territorial de la DGDA Beni, mardi 25 avril 2023. Cet échange a tourné au tour de la hausse des prix de la déclaration des véhicules à l’importation.

D’après cet élu du territoire de Beni, qui relaye le sous directeur de la DGDA Beni, cette décision serait venue de la hiérarchie de la direction générale de douane et assise.

L’honorable Magezi Celse a démontré clairement au responsable local de la DGDA que vu la souffrance que traverse la population de la région, avec notamment des massacres des civils, incendies des maisons et véhicules et pillages des biens, il est anormal d’augmenter les prix de la déclaration des véhicules à l’importation.

« J’ai demandé au chef de la DGDA de tout faire pour baisser aussi les prix de la déclaration de l’importation des marchandises de première nécessité pour permettre à la population longtemps meurtrie d’accéder facilement à ces produits. J’ai cité par exemple le sac des riz qui coûtait 17$, actuellement il coûte environ 23$ et le bidon d’huile végétale de vingt (20) litres qui coûtait 20$, actuellement il coûte plus de 30$ sur le marché. Je demande aux ministres et députés nationaux issu de l’Est du pays de s’impliquer urgemment dans cette affaire car c’est le peuple qui souffre. Ces autorités doivent mener des démarches au près des ministres des tutelles pour qu’ils diminuent les prix  » a rapporté l’honorable Magezi Celse qui annonce un autre plaidoyer au niveau de la DGDA, direction centrale de Kinshasa.

Au cours d’un point de presse tenue en ville de Beni, l’honorable Magezi Celse a aussi parlé des opérations conjointes FARDC-UPDF qui se déroulent en région de Beni et une partie de la province de l’Ituri.

Ce représentant du peuple souhaite que ces opérations militaires de grandes envergures s’élargissent jusque dans la zone Ouest du territoire de Beni où les ADF se sont réfugiés et y sèment des dégâts matériels et humains.

« Nous avons demandé à ce que l’opération SUJA puisse s’élargir dans le grand nord de la province du Nord-Kivu, parce qu’à part la ville et le territoire de Beni, l’ennemi est maintenant visite en territoire de Lubero. J’estime que si l’armée congolaise et l’armée Ougandaise poursuivent les combattants ADF dans leur fuite, le calme sera constaté et la population pourra respirer car trop c’est trop, cette souffrance doit s’arrêter » a-t-il conclu.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ