0 3 minutes 2 ans

Gabriel Mwatsi porteur du dossard (7), c’est le nom du joueur de l’Association Sportive Beni Union qui avait écopé d’un carton rouge lors de leur rencontre amicale contre la formation de Beni Sport jouée il y a peu au stade du 15 octobre en ville de Beni. L’arbitre du jour (Bienvenu Muparatsa) avait ainsi réagi après que l’athlète en question aie touché son maillot, un comportement condamné vigoureusement par Aristote Mwami le sectaire sportif chargé de l’administration de ce club.

En collectif, le team (Orange) de Beni avait pris le grand courage de finaliser avec la sanction de son joueur avant qu’il ne joue son premier match du championnat local (D1) prévu en date du 04 novembre 2022 prochain, soit le vendredi de la semaine en cours contre la formation de l’OC Saint David à (15:30′) heure de l’Est de la République Démocratique du Congo.

Gabriel Mwatsi présente ses mea-culpa :

« Je demande pardon au corps arbitral de Beni pour l’erreur commise, je ne peux plus réitérer ces bavures. Un conseil gratuit à mes coéquipiers de l’AS Beni Union et ceux d’autres clubs est que nous devons respecter les arbitres. Sur terrain, si l’arbitre te fait fâcher à n’importe quel degré, tu l’applaudis seulement. J’assume ma responsabilité en servant de modèle durant tout le championnat et durant toute ma carrière footballistique », s’est engagé l’athlète.

Juste Kanda Akilimali l’entraîneur de l’As Beni Union detaille la façon dont la sanction de son athlète a pris fin avant qu’ils ne jouent leur premier match du championnat :

« Courageux que nous sommes, nous avons joué (6) six matchs amicaux pour finir avec la sanction de notre joueur Gabriel Mwatsi dit (Drangozo) comme celà était repris dans certaines lignes de la lettre de sa sanction signée par l’instance qui gère le football à Beni. Au côté de ces (6) six matchs dans lesquels notre athlète était contraint de ne pas y participer, il y avait une amande de (250$) Deux cents cinquante dollars américains à payer, une tâche qui revient au comité de l’équipe. À notre niveau, nous avons conseillé le joueur et sa suite, et donc nous allons l’observer dans le championnat « , a précisé le Coach.

L’équipe Beni Union, poursuit avec les séances d’entraînement. C’est dans le stade du 15 octobre de Beni que cette formation accélére ses séances de mise en niveau de ses cartouches depuis sa création par son président fondateur Karonde Igwe Sokoni Charles qui vient d’adjoindre aux côtés du coach Justin Kanda Akilimali un autre du nom de Kamate, pour attiser la performance de ses poulains.

Georges Kizito depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *