Beni : « Des biens de valeur dont des machines ordinateurs emportés par des bandits minis d’armes blanches dans l’Office de l’EUFBE » (Samson Kitumaini)

Beni : « Des biens de valeur dont des machines ordinateurs emportés par des bandits minis d’armes blanches dans l’Office de l’EUFBE » (Samson Kitumaini)

l’Office de l’Entente Urbaine de Football de Beni (EUFBE) a été cambriolé par des bandits qui demeurent en cavale jusqu’à présent. Le forfait a été enregistré dans la nuit du jeudi 15 à ce vendredi 16 décembre 2022.

Plusieurs biens de valeur ont été emporté dans le bureau de cette instance qui gère le football en ville de Ben nombre desquels deux (2) ordinateurs kit complet dont un (1) desk top. Ces filous ont accédé à l’intérieur de cet office à travers le mure de derrière. Ce, après qu’ils aient cassé l’une des planches dudit bureau comme ce dernier est construit en planches.

Samson Kitumaïni président de cette instance sportive a précisé que ces bourreaux ne sont pas à leur premier forfait. Il a fait savoir que c’est la troisième (3ème) fois que ce bureau soit visité par cesm genre des malfrats. Pour la première et la seconde, ces fauteurs en eaux troubles n’avaient pas eu cette chance d’accéder à l’intérieur. Ces bourreaux sont venus bien armés avec des marteaux, scis et autres pour qu’ils pénètrent et opèrent en toute quiétude a fait savoir Samson Kitumaïni. Avant que ces bandits procèdent à leur sale besogne, Samson Kitumaïni dit avoir procédé à une série d’alertes à certaines autorités de la ville dont le maire policier, le commandant ville de la police nationale Congolaise le chef de l’ANR et bien d’autres mais qui n’ont pas répondu malheureusement. Ce, après qu’il soit à son tour altéré tôt par les gardiens du bureau central de la zone de santé de Beni avec qui ils sont voisins.

 » Les gardiens m’ont alerté vers 23:30′ et ils ont eu à m’atteindre et j’ai eu aussi l’opportunité d’alerter les agents de sécurité. Je suis désolé, parceque lorsque j’ai appelé le commandant ville de la Police le téléphone passait mais ça n’a pas tenu, j’ai eu à contacter aussi monsieur le maire ça passait fort malheureusement il n’a pas décroché, j’ai eu a appelé celui de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) ça passait il n’a pas décroché. Et finalement je me suis dit non il faut que j’appelle un militaire par connaissance malheureusement lui aussi n’a pas décroché. Et finalement je me suis mis à appeler monsieur Aksante Bulungu de la mairie qui m’a favorisé d’alerter d’autres policiers de ces propres connaissances pour limiter les dégâts  » a-t-il fait savoir.

Samson Kitumaïni déplore la passivité des appareils sécuritaires parsemés en ville de Beni face à cette situation. Toutefois celui-ci rassure que celà ne va pas impacter négativement au déroulement du championnat local des équipes engagées en première division qui se poursuit sans ambage. Il confirme des dispositions responsables vis-à-vis de cette compétition qui sont déjà prises en considération malgré les matériels déjà volés, et rassure ainsi de la continuité du championnat édition 2022-2023.

Celui-ci parle cependant des certains défis qui dans un premier temps seront connus par rapport à la rapidité de faire sortir des décisions, homologations et autres, étant donné que toutes les opérations liées au service informatique étaient opérationnelles dans leur bureau. Le bureau de l’Entente Urbaine de Football de Beni est située au quartier Byautu cellule Vingazi en commune Beu.

Georges Kizito depuis Beni

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ