Beni: Début de la campagne « accouchement gratuit » financée par la fondation Ally Musavuli

Beni: Début de la campagne « accouchement gratuit » financée par la fondation Ally Musavuli

La campagne « accouchement gratuit » initiée et financée par la fondation Ally Musavuli, en faveur des femmes enceintes de Beni au Nord-Kivu est vivement saluée par des nombreux habitants.

Elle a été lancée, jeudi 15 septembre 2022, au dispensaire de Ngadi, en Commune de Rwenzori(ville de Beni).

Des factures de maternité des femmes enceintes qui vont accoucher dans cette structure pendant la période allant du 15 septembre au 15 octobre 2022, seront prises en charge par la fondation Ally Musavuli, un fils de Beni.

Il s’agit d’une aubaine, selon une femme enceinte de Ngadi qui a participé au lancement de la campagne « accouchement gratuit ».

« Nous sommes très contentes suite au lancement de cette campagne accouchement gratuit. Nous sommes des déplacés,… », a expliqué madame Masika rencontrée au dispensaire de Ngadi.

L’infirmier titulaire du centre de santé de Ngadi loue aussi ce geste de générosité posé par la Fondation Ally Musavuli International.

« J’ai reçu des visiteurs qui sont venus nous aider. Ils vont payer les factures de maternité des femmes pendant un mois. Les femmes sont en difficulté suite à l’insécurité », a dit Paluku Emmanuel, responsable du dispensaire Ngadi.

Tout est déjà mis en marche pour la réussite de cette campagne dénommée « Accouchement gratuit » et l’action n’a pas de visée politique, explique Madame Amina Francine Musavuli.

« A travers la Fondation Ally Musavuli, je voudrais compatir avec les femmes et les encourager pour les actes qu’elles ont subi. Je vais prendre en charge d’une manière gratuite leurs factures de maternité pendant un mois donc du 15 septembre au 15 octobre 2022″, a-t-elle fait savoir.

Cette campagne d’accouchement gratuit ira du 15 septembre au 15 octobre et pendant cette période, les factures de maternité des femmes qui vont accoucher au centre de santé de Ngadi seront prises en charge gratuitement par ladite fondation.

Cette action philanthropique intervient en marge de la communication du 8è triste anniversaire du début des massacres des civils en ville de Beni.

Des dizaines des personnes avaient été tuées, ce jour-là un certain le 15 octobre 2022, à Kadou par des rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (Adf).

Dernièrement, la Fondation Ally Musavuli a assisté plusieurs enfants orphelins de Beni et Goma pour leur assurer une bonne rentrée scolaire.

Jonathan Kataliko

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ