Beni: Clovis Siriwayo dénonce le silence de Kinshasa face au massacre de Makungwe

Beni: Clovis Siriwayo dénonce le silence de Kinshasa face au massacre de Makungwe

Dans une dépêche écrite mardi 24 janvier 2023, l’un des notables du territoire de Beni, Clovis Mumbere Siriwayo a critiqué le silence du gouvernement congolais qui selon lui, reste « taiseux devant ce drame qui ôte la vie à une vingtaine des civils à Mukungwe », territoire de Beni, province du Nord-Kivu en l’Est de la RDC.

Clovis Siriwayo s’est interrogé si réellement la chefferie de Bashu appartient encore à la République Démocratique du Congo, vu la souffrance que traverse ce dernier temps la population de cette partie du territoire de Beni.

Il demande à Kinshasa de prendre vite ses responsabilités car trop c’est trop étant donné que le peuple du territoire de Beni et d’une partie de la province de l’Ituri continue de souffrir.

« Nous demandons à Kinshasa de prendre vite ses responsabilités sinon trop c’est trop, un deuil national doit être décrété en mémoire de ces compatriotes lâchement tués, nous en avons mare », a dit le notable Clovis Mumbere Siriwayo sous un ton ferme.

Pour rappel, dans la nuit du dimanche au lundi 23 janvier 2023, une vingtaine des civils ont été tués en chefferie de Bashu, au village Makungwe en territoire de Beni. Les ADF sont pointés du doigt d’être auteurs de cette tuerie qui s’est déroulée non loin d’une position militaire ajoute la société civile de la place.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ