Beni: Assassinat par armes du nommé Trudon Kitandiko à Bashu, le deputé Bertrand Ngwali exige des « enquêtes sérieuses » pour dénicher les auteurs

Beni: Assassinat par armes du nommé Trudon Kitandiko à Bashu, le deputé Bertrand Ngwali exige des « enquêtes sérieuses » pour dénicher les auteurs

Un cas d’assassinat par armes blanches a été déploré au cours de la nuit du vendredi 08 au samedi 09 juillet 2022 en groupement Isale-Kasongwere dans la chefferie des Bashu, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Il s’agit de Monsieur Trudon Kitandiko résidant à Kanyihunga qui a été tué par des personnes non autrement identifiées. Des sources sur place renseignent que les auteurs de l’acte ignoble évalués à une dizaine et cagoulés l’ont achevé par des armes blanches après l’avoir hermétiquement ligoté avant d’abandonner son corps dans un bain de sang sur la cour. Comme si cela ne suffisait pas, ils ont aussi grièvement blessé l’épouse de l’infortuné. Ils ont également pillé bétails et argent dans le même village. Les mêmes sources ajoutent que le coffre où étaient conservés les documents de ses propriétés foncières aurait été emporté par ces filous.

Des conflits fonciers seraient à la base de cet assassinat.

Le député provincial Bertrand Ngwali qui confirme la nouvelle se désole que pareil acte atroce se soit commis sur un monsieur social, jovial et aux mœurs intègres. Il demande aux services compétents de diligenter des enquêtes seri pour dénicher les auteurs et d’établir les responsabilités.

« Pareils agissements étant totalement contraires au sens humain, de nature à faire penser à l’animosité, je demande aux services appropriés d’établir toute la lumière sur cet assassinat crapuleux, d’user de leur professionnalisme pour dénicher tous les auteurs (commanditaires et exécutants) afin que justice soit faite à l’égard de cette famille qui vient d’être plongée dans une douleur innommable », a-t-il recommandé.

L’élu provincial du territoire de Beni se joint ainsi à la famille biologique de la victime en particulier et généralement à toute la population de la chefferie des Bashu.

« Tout en compatissant avec toute la population de la chefferie des Bashu en général, du groupement Isale-Kasongwere et de la notabilité de Kahakaviro en particulier, j’adresse mes condoléances chrétiennes à la famille biologique de l’illustre disparu. Que l’âme de papa Trudon Kitandiko repose en paix », à conclu Honorable Bertrand Ngwali.

Des conflits fonciers et de pouvoir s’accentuent de plus en plus dans la région de Beni. Ils en font récurrement des victimes. Le pouvoir public a intérêt de s’y pencher pour arriver à les éradiquer.

Philémon Kachelewa depuis Beni

ACTUALITÉ SÉCURITÉ