Beni : À l’ouverture de sa 6è convention (congrès), la DCF-Nyamwisi déplore la persistance de l’insécurité

Beni : À l’ouverture de sa 6è convention (congrès), la DCF-Nyamwisi déplore la persistance de l’insécurité

Le 6e congrès du parti politique, Démocratie Chrétienne Fédéraliste Nyamwisi ( DCF-N) a été ouvert, lundi 2 janvier 2023, en ville de Beni au Nord-Kivu.

Ce congrès dit de l’espérance et de la reconquête se tient dans la salle Bicentenaire de Beni et va durer trois jours. Donc du lundi 2 au mercredi 4 janvier, 1 jour avant la date marquant le 30e triste anniversaire de la mort de Enoch Muvingi Nyamwisi, fondateur et ancien président de la DCF-N.

Ces assises ont été ouvertes officiellement par Bienfait Mumbere Kasenga, président national ad intérim du parti et chef de la délégation des membres du directoire national, venus de Kinshasa.

Dans son allocution, Bienfait Kasenga a indiqué que cette convention (congrès) a comme objectif principal « la redynamisation du Parti DCF-N, afin de le rendre encore plus compétitif « .

Il a par ailleurs rendu hommage aux congolais qui perdent leurs vies suite à l’insécurité, surtout dans la partie Est de la RDC.

« Que le gouvernement prenne ses responsabilités pour restaurer la paix dans les contrées où celle-ci est devenue une denrée rare en RDC « , a t il recommandé.

Bienfait Kasenga a affirmé que son parti a déjà mis en place un programme pour renouveler les énergies de ce premier parti politique originaire du Nord-Kivu et participer à la reconstruction du pays.

Pour ce premier jour du congrès, trois orateurs ont échangé avec le public, à travers une conférence débat. Trois exposés ont été développés par différents intervenants.

Il s’agit notamment du professeur Arsène Mwaka Mbwenge, qui a développé le thème portant sur « le débat politique selon la vision d’Enoch Nyamwisi Muvingi, 30 ans après »; ensuite, le professeur Jaribu Mukiwavyo a exposé sur la « Mutualisation des forces entre les Fardc et l’Updf, face à l’activisme des ADF ».

Enfin, le professeur Abner Muvughe a focalisé son speech sur le « Fédéralisme comme levier du développement économique de la RDC ».

Pendant ce temps, L’invité de marque de ce congrès le président national du Rcd K-ML, Antipas Mbusa Nyamwisi n’a pas effectué le déplacement à Beni.

Il a été représenté par le secrétaire général adjoint de son parti, monsieur Alfred Mugeni, venu de Kinshasa.

Dans le discours de Mbusa Nyamwisi, lu par son représentant, il a félicité la DCF-Nyamwisi pour sa résistance et son endurance contre vents et marré ainsi que sa constance, 30 ans après la mort de son fondateur.

Que les membres de ce parti gardent cet élan et renforcer les valeurs chrétiennes et démocratiques, prônées par feu Enoch Nyamwisi Muvingi, a dit Mbusa Nyamwisi, par le biais de son représentant.

Et d’ajouter  » que la DCF-N se choisisse des partis partenaires, afin de matérialiser sa vision et son projet de société. Le RDC K-ML est ouvert pour tout dialogue dans ce sens  » a-t-il souligné.

Sachez que d’autres partis politiques alliés et non alliés de la DCF-N participent à ses assises.

Les travaux de ce premier jour se sont clôturés sous la satisfaction de l’organisateur. Sachez que plusieurs délégations des congressistes sont venues de tous les horizons de la RDC.

Ce mardi, 2e jour du congrès, sera consacré aux travaux en carrefours.

Ghislain Lukambo depuis Beni

ACTUALITÉ POLITIQUE