0 2 minutes 2 ans

Une nouvelle attaque des présumes combattants ADF a fait 5 morts coté civil en commune de Bulongo, sur l’axe routier Beni-Kasindi en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Le drame a vécu au tour de 21 heures, la nuit de mercredi à ce jeudi 8 septembre 2022. L’ennemi a ciblé la cellule Beroya au quartier Kitokoli.

Les victimes sont trois femmes et deux hommes. Trois civils réputés disparus depuis mercredi à TOYA, à 6 kilomètres au sud de cette municipalité sont parmi les victimes.

Ils ont été abattus en pleine commune, après qu’ils aient servi de guide à ces assaillants. Outre les morts, quatre enfants d’une même famille demeurent dans une destination inconnue.

Plusieurs biens de la population ont été également pillés. Ce bilan n’est que provisoire d’autant plus que la fouille continue, indique la société civile locale. Esimo Tembo Lewis son président, déplore cette attaque qui vient à nouveau perturber les activités socio économiques, dont celles scolaires dans cette zone. Il regrette que les alertes de la population n’aient pas été prises en considération.

Selon lui, des nouvelles faisant étant d’une présence ennemi aux alentours de la commune, se faisaient entendre depuis un certain temps. Les autorités compétentes ne se sont pas investies dans cette situation.

Horace Ivogha depuis kasindi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *