0 2 minutes 2 ans

48 heures après l’attaque de la prison centrale de Kakwangura de la ville de Butembo par les rebelles ougandais de forces démocratiques et alliés (ADF), les réactions fusent de partout dans la classe socio-politique en province du Nord Kivu.

La dernière est celle du député provincial Alain siwako qui pense que cette attaque serait bien connue par les services des sécurités.

« Comment sa fait-il qu’une prison centrale centrale, d’ailleurs située en pleine ville, soit attaquée par les hommes lourdement armés? Où ces hommes sont-ils passés pour entrer en ville? Cea demontre la complicité des services de sécurité dans cette affaire »,a indiqué l’élu du territoire de Beni.

Questeur de l’Assemblée provinciale en congé du Nord-Kivu, Alain Siwako appelle toute la population de bien vouloir voter utilement aux élections prochaines un président de la République et son gouvernement pour un Congo nouveau.

« Nous entant que députés, somme entrain de faire bien notre travail puisque souvent nous faisons les rapports au chef de l’État », a conclu Alain Siwako.

Pour rappel l’attaque de la prison centrale de Kakwangura de Butembo la fois dernière à coûtée la vie à 3 personnes dont 1 civil et deux éléments de la police national congolaise.

David Akilimali depuis kasindi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *