Ass. Nationale : le député Tembos Yotama initie une question orale avec débat adressée au ministre des affaires étrangères

Ass. Nationale : le député Tembos Yotama initie une question orale avec débat adressée au ministre des affaires étrangères

Confusion autour de la mission de la MONUSCO en RDC et l’urgence pour elle de quitter ce pays suite à son inefficacité, Honorable Tembos Yotama vient de déposer au Bureau de l’Assemblée National une question orale avec débat adressée au Vice-Premier Ministre, Ministère des Affaires Etrangères et Coopération Internationale.

Cette action parlementaire a été posée mardi 20 septembre. Ce, après que le Secrétaire Général des Nations Unies ait tenu des propos frisant le soutient au plan machiavélique de la balkanisation de la RDC. Antonio Guteres a affirmé que les Nations Unies ne sont pas en mesure de combattre le M23, et que cette rébellion Rwandaise est aujourd’hui une armée moderne, dotée des équipements lourds et plus perfectionnés que ceux de la Monusco.

Par cette action, l’élu de Butembo au Nord Kivu, veut inciter les autorités congolaises, et surtout le ministère de tutelle, à ne pas croiser les bras face à ces déclarations, qui prouvent ipso facto, que la Monusco ne peut rien faire pour protéger les civiles en RDC.

Le député Tembos Yotama pense qu’avec la passivité et l’échec notoire de la MONUSCO, tous les ingrédients sont réunis pour que cette mission budgétivore déguerpisse de la RDC et que le pays se retire purement et simplement de tous les processus dans lesquels la RDC participe, et ce, sous la médiation des de l’Organisation des Nations Unies.

Tembos Yotama devient ainsi visiblement, l’un des rares députés nationaux, à dire haut que la MONUSCO doit dégager, que de continuer à compter des morts dans les territoires de Beni, Mambasa, Lubero, Rutshuru et autres au Nord Kivu et en Ituri, mais aussi avec un territoire qui reste entre les mains des rebelles du M23 sans être inquiétés, il faif de cela 3 mois.

Butembo, Ghislain Lukambo

ACTUALITÉ POLITIQUE