0 4 minutes 2 ans

Le secrétaire d’État Américain, Anthony Blinken sera reçu par le Président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la cité de l’Union Africaine à Kinshasa, capitale du pays, mardi 09 aut 2022.

C’est ce qu’a rapporté la cellule de communication de la Présidence de la République démocratique du Congo dans une dépêche consultée, lundi 08 août 2022.

« Attendu ce mardi 9 août en milieu d’après-midi, le Secrétaire d’Etat américain sera reçu en début de soirée, au nouveau Palais Présidentiel  du Mont Ngaliema, par le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Les deux personnalités auront un tête-à-tête de près d’une heure avant une rencontre bilatérale des délégations congolaise et américaine », lit-on dans le communiqué de la présidence.

D’après la même source, le Secrétaire d’État américain Anthony Blinken et le Vice-premier ministre et ministre Congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula animeront, à cette occasion, un point de presse conjoint au chapiteau de la cité de l’Union Africaine devant une quarantaine de journalistes américains et congolais. Ce point de presse sera diffusé en direct sur les antennes de la RTNC.

L’étape de Kinshasa est donc la deuxième pour le Secrétaire d’État américain Anthony Blinken après celle de Pretoria en Afrique du Sud. Après avoir échangé avec les autorités congolaises, Antony Blinken va s’envoler pour le Rwanda.

Plusieurs personnalités du pays pensent que les autorités congolaises devraient diplomatiquement profiter de cette présence du secrétaire d’état des États-Unis sur le sol congolais, pour démontrer noir sur blanc au diplomate américain, la souffrance que traverse la population de l’Est de la RDC malgré la présence de la mission onusienne.

C’est le cas de maître Achille Kapanga, l’un des notables de la province du Nord-Kivu. Cet ancien maire de la ville de Beni et avocat au barreau de la Tsopo appelle la présidence de la République, le gouvernement congolais et les deux chambres du parlement de prouver au secrétaire d’État des États-Unis la misère que traverse la population de la partie orientale du pays depuis plusieurs années.

« Le président de la République, le gouvernement et les deux chambres des parlements doivent profiter de cette présence pour montrer le calvaire que traverse le peuple de l’Est », a-t-il indiqué.

Très engagé aux côtés des autres leaders politiques du pays dans la recherche de la paix, Achille Kapanga l’a dit mardi 09 août 2022, quelques heures seulement avant l’arrivée du diplomate américain en RDC.

« C’est le moment d’expliquer clairement à la délégation américaine que le Rwanda occupe une partie de la RDC (Bunagana); ceci pour mettre les États-Unis d’Amérique devant leurs responsabilités après le rapport ses experts qui confirment que le pays de Paul Kagame soutient les terroristes du M23″, a-t-il ajouté.

Bienvenu Katava

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *