Appui de l’armée ougandaise au M23: Prof Dady Saleh appelle ceux qui avaient soutenu « les opérations conjointes FARDC-UPDF » à demander « pardon » à la population

Appui de l’armée ougandaise au M23: Prof Dady Saleh appelle ceux qui avaient soutenu « les opérations conjointes FARDC-UPDF » à demander « pardon » à la population

Le professeur Daddy Saleh, enseignant dans plusieures universités en économie de développement continue à dénoncer les accords de collaboration militaire entre les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et l’armée Ougandaise (l’UPDF), dans le cadre de la traque des rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF), qui ont déjà tué plusieurs centaines des civils dans la région de Beni au Nord-Kivu.

Pour lui, le pays de Museveni manifeste toujours l’hypocrisie face à la RDC malgré la signature de ses accords obscures qui mettent en difficulté l’intégrité territoriale du pays.

« C’était inacceptable la signature des accords entre l’Ouganda et la RDC. Maintenant tout le monde se rend compte, en ce moment, que l’Ouganda veut piller notre pays. Vous le savez que les rwandais du M23 ont contrôlé la cité de Bunagana dans le territoire de Rutshuru avec la complicité de l’armée Ougandaise. Les déclarations du Chef d’État major de l’UPDF sont claires. Il a averti que l’armée Rwandaise va se coaliser à celle de l’Ouganda pour traquer l’ennemi au Congo. Je ne sais pas si notre leadership attend quoi pour agir. Nous avons de preuve face à cette menace », a-t-il dit ce mardi 14 juin 2022 en insistant que les preuves attestant la présence de l’armée Ougandaise à côté du M23 sont légions.

« … Moi j’ai des preuves, le Mwami de Bunagana a des preuves, la population en a, notre armée a des preuves. Est-ce qu’on peut attendre les preuves venant des américains ou bien nous attendons des preuves venant des ougandais ou des rwandais pour nous dire qu’ils nous ont attaqué ? C’est ce que j’appelle la diplomatie naïve, ce n’est pas possible quel type des leaders nous avons il faut changer ce type de leader », a ajouté professeur Daddy Saleh.

C’est ainsi que le professeur Daddy Saleh demande aux politiciens qui avaient soutenu les opérations conjointes FARDC et UPDF à se raviser et à demander pardon à la population.

 » … Nos leaders doivent s’excuser devant la population. Peut-être même qu’ils seraient des complices et là on devait les poursuivre de haute trahison auprès de la nation. Il ne faut pas blaguer, ce sont nos travailleurs, quand l’un de tes travailleurs prend des décisions qui sont néfastes pour toi et voilà nous continuons à être tué, humilié et pourtant nous vivons une vie misérable moi je ne crois plus à eux. », a-t-il dénoncé, en insistant sur la mise en place d’un bon leadership qui pourra réorganiser l’armée Congolaise.

Des rebelles du mouvement du M23 soutenus par les armées ougandaises et Rwandaises ont pris le contrôle, lundi 13 juin 2022, de la cité de Bunagana, en territoire de Rutshuru. Cela après un repli stratégique des FARDC, qui ont justifié cette attitude par le fait de diminuer le dégât.

Jonathan Kataliko depuis Beni

ACTUALITÉ SOCIÉTÉ