Agression de la RDC par le Rwanda: Maître Achille Kapanga parle d’un « complot de la communauté internationale pour balkaniser le pays »

Agression de la RDC par le Rwanda: Maître Achille Kapanga parle d’un « complot de la communauté internationale pour balkaniser le pays »

Très en colère contre le M23 appuyé par le Rwanda qui attaque la province du Nord-Kivu dans l’Est de la République Démocratique du Congo, l’ancien maire de la ville de Beni, maître Achille Kapanga dit avoir constaté une main noire de la communauté internationale derrière les agresseurs pour balkaniser le pays de Patrice Lumumba.

Jeudi 03 novembre 2022, dans un message partagé sur les réseaux sociaux, cet avocat au barreau de la Tsopo a tout d’abord critiqué la présence des casques bleus de la MONUSCO sur le sol congolais. Il parle de plus de 20 ans en RDC sans aucun résultat positif.

D’après lui, bien que la RDC soit deuxième pays francophone au monde, aucun message de compension moins encore de soutien de la France envers la République Démocratique du Congo condamnant l’agression Rwandaise n’a été attendu.

Maître Achille Kapanga critique aussi les relations diplomatiques des organisations internationales de l’Afrique où est affiliée la RDC. Il les accuse de complicité avec les occidentaux pour balkaniser le pays car, selon lui, le peuple a longuement souffert malgré la présence de la mission onusienne et d’autres forces étrangères dont l’armée Ougandaise et l’armée Burundaise sur le terrain congolais.

Outre les multiples accusations, Maître Achille Kapanga demande aux autorités congolaises de réorganiser l’armée et de l’équiper en armes et munitions de guerre pour faire face aux ennemis de la paix et arriver à reconquérir toutes les agglomérations occupées par les terroristes qui mettent mal les civils.

« Pendant cette période où le pays est agressé, nous devons rester souder, tous les partis politiques doivent parler même langage pour vaincre l’ennemi. Que les discours du genre FCC, union sacrée, opposition ne fassent plus débat, toute notre attention doit être focaliser sur le retour de la paix. Nous voulons voir l’armée congolaise faire la guerre, attaquer tous les groupes négatifs. L’on apprend tous les jours que le budget a augmenté, que l’argent soit mis à disposition des forces de défense et de sécurité pour arriver au bout de la souffrance que traverse la population de la partie orientale de notre pays » a-t-il ajouté.

Achille Kapanga préconise la levée de l’Etat de siège qui n’a pas produit un résultat attendu. Il demande au chef de l’État d’organiser la table ronde pour statuer sur l’avenir de cette période exceptionnelle afin de permettre aux civils de reprendre leur fonctions et aux militaires de se concentrer aux opérations sur terrain.

La rédaction

ACTUALITÉ SÉCURITÉ