Affrontements FARDC-M23: « Les forces de l’EAC s’apparentent à un cas de la MONUSCO bis », affirme Maître Achille Kapanga

Affrontements FARDC-M23: « Les forces de l’EAC s’apparentent à un cas de la MONUSCO bis », affirme Maître Achille Kapanga

Dans une interview accordée à la presse Kinoise et relayée par kivuactualités.com, mercredi 16 novembre 2022, l’un des notables de la ville de Beni, maître Achille Kapanga a décrié la présence inactive des soldats Kenyas dans la partie Est de la RDC qu’il qualifie de « MONUSCO bis. »

« Le choix de l’ancien président Kenyan Uhuru Kenyata comme médiateur dans le conflit en RDC serait idéal car ce dernier entretirndrait de bonnes relations avec le président fatshi car selon lui, le pouvoir de Félix Tshisekedi aurait pour maternité la ville de Nairobi avec les accords Cach entre l’Udps et l’Unc de Vital Kamerhe »,.a indiqué cet avocat au barreau de la Tsopo.

Et d’ajouter « Cependant, le secrétaire général adjoint de la COFEDEC et ancien maire de Beni fustigie l’inaction des troupes Kenyannes dont le comportement s’apparente à ce qu’il qualifie de Monusco bis. Ces troupes qui entreraient par Bunagana comme l’aurait déclaré le chef de l’Etat sont déjà à Goma et en dépit de leur présence l’ennemi continue à menacer et tuer la paisible population. Leur attitude irait dans le sens de la négociation selon le dernier point de presse de leur commandant sur place dans la ville touristique du Nord-Kivu. »

Dans cette même occasion, le maire honoraire de Beni condamne afin les cas des tracasseries observées et enregistrées dans les entités de Mabalako dans le Baswaha Madiwe et Mantumbi vers Mbau où les autorités militaires affichent des comportements tendant à mettre à danger le mariage civilo militaire.

Il en appelle à l’auditorat et aux commandants de ces unités d’enquêter sur ces cas afin de sanctionner les coupables et remettre un peu de l’ordre.

Bienvenu Katava

ACTUALITÉ SÉCURITÉ