Affrontements FARDC et M23: « Plusieurs jeunes qui veulent défendre la patrie ont besoin seulement de l’encadrement du gouvernement » (Me Achille Kapanga)

Affrontements FARDC et M23: « Plusieurs jeunes qui veulent défendre la patrie ont besoin seulement de l’encadrement du gouvernement » (Me Achille Kapanga)

Dans une émission sur le plateau d’une chaîne de radio Kinoise, le fils de Beni Maître Achille Kapanga appelle les jeunes à la mobilisation totale pour défendre la Patrie.

Cet ancien maire de la ville Beini, a insisté sur l’encadrement des jeunes au sein des mouvements citoyens notamment la LUCHA, Filimbi, Véranda Mutsanga. Il demande au ministre de la jeunesse d’entrer en collaboration avec celui de la défense de bien encadrer les groupes de pression par le ministère de la jeunesse par une formation paramilitaire afin qu’ils servent de pépinière pour l’enrolement dans l’armée et la police.

Cet avocat au barreau de la Tshopo indique que mettre chaque fois les activistes des groupes de pression en prison c’est les décourager et cela risque d’affaiblir leurs degrés de patriotisme.

Parlant de la réapparition du mouvement du 23 mars, Maître Achille Kapanga affirme que pour vaincre ces rebelles qui sont une fabrication Rwandaise avec l’appui des certains pays occidentaux, la RDC doit prendre conscience et être Unis.

« Le Speaker de l’Assemblée nationale ayant dit Nyoso ezalaka théâtre te, lui dit Nyoso ezalaka cope te ».

« C’est malheureux et douloureux quand on fait des questions importantes de l’Etat, une question d intérêt privé. Ça nous affaiblit et permet aux ennemis de nous pénétrer », a conclu le secrétaire général adjoint chargé de l’administration et planification de COFEDEC.

La rédaction

ACTUALITÉ SÉCURITÉ