Butembo: Madame Mbambu Luvuno Dévote plaide pour la tenue d’un procès de flagrance des auteurs du meurtre d’un civil lors de l’opération de neutralisation d’une vache en divagation

Butembo: Madame Mbambu Luvuno Dévote plaide pour la tenue d’un procès de flagrance des auteurs du meurtre d’un civil lors de l’opération de neutralisation d’une vache en divagation

Très touchée par les atrocités auxquelles est confrontée, depuis plusieurs années, la population de l’Est de la République démocratique du Congo(RDC), Mbambu Luvuno Dévote a peint, vendredi 20 Mai courant, le tableau de la situation sécuritaire qui prévaut particulièrement en ville de Butembo au Nord-Kivu. Ce, après l’assassinat, la soirée du jeudi 19 Mai dernier, d’un paisible citoyen qui est tombé sous les balles des présumés éléments de la police qui tentaient neutraliser une vache en divagation au quartier Vungi sur rue Kinshasa en commune Bulengera.

Dans l’analyse de la situation sécuritaire faite par cette brave femme de la ville de Butembo, elle a révélé que: « l’Est de la RDC ne fait que subir les pertes en vies humaines. À l’Est, les tueries ne font que s’accentuer. La ville de Butembo n’est pas épargnée par ces tueries. La population Bubolaise pleure et continue à pleurer certains membres de la communauté qui sont entrain d’être lâchement abattus. Le système du Kasukwisme n’a pas été éradiqué. Alors que ce Kasukwisme continue d’imposer la terreur dans la ville et occasionner les pertes en vies humaines. Pas plus que jeudi dernier, dans la ville de Butembo, sur rue Kinshasa en plein centre ville de Butembo aux heures vespérales du jeudi 19 mai 2022, les agents de l’ordre ont tiré des balles réelles en voulant maîtriser une vache qui troublait l’ordre public. Cet incident a occasionné la mort d’un jeune homme après qu’il ait été dépêché à l’hôpital de matanda où sa mort a été constatée ».

À madame M. Dévote de recommander à l’appareil judiciaire de tout mettre en œuvre afin de rendre justice, alors la vraie, à la victime de cet incident qui, pourtant, méritait la protection de son intégrité physique par les gens de sécurité.

« Vu cette mort imposée de force à ce citoyen congolais qui pourtant avait droit à tout prix à sa protection par les agents de l’ordre qui, malheureusement, l’ont logé les balles sans cause, nous demandons aux instances judiciaires et plus particulièrement au parquet militaire de se saisir de ce dossier en vue d’une procédure en flagrance et que le coupable paie de son acte », a recommandé madame Mbambu Luvuno Dévote.

Pour rappel, une personne est morte et une vache tuée par balles ce jeudi 19 mai 2022 en ville de Butembo. Il s’agit là du bilan de la situation d’incertitude qui a été vécue vers 18 heures 30.

Le drame a eu lieu au quartier Vungi dans les environs de la résidence de l’opérateur économique Sala.

« Tout est parti d’une vache qui s’attaquait aux personnes. Des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont tenté de l’intercepter par des tirs. Un jeune homme a été atteint par balles dites perdues. Il a été dépêché aux soins à l’hôpital Matanda », a rapporté une source qui a vecue le fait.

Touchée mortellement par les balles, la victime a été dépêchée en soins d’urgence à l’hôpital de Matanda. C’est là que le médecin a constaté sa mort. Les policiers ont reçu à abattre la vache qui a été à la base de ces dégâts.

L’information a été confirmée par le Commandant de la PNC, ville de Butembo. Le colonel Polongoma Di-Ntoto Jean-Paul a noté, cependant, que le propriétaire de ladite vache n’est pas encore identifié. L’autorité policière rassure que Butembo vit le calme malgré les quelques coups de feu entendus pendant ces désagréments.

Philémon Kachelewa depuis Beni

ACTUALITÉ SÉCURITÉ